Le blog du Mouvement RLC

Recent Posts

Ramadan : le mois du Coran, socle de l’identité spirituelle du croyant

Ramadan : le mois du Coran, socle de l’identité spirituelle du croyant

Mar 12, 2019

Le Coran, livre sacré des musulmans

Tel qu’il se présente aujourd’hui, le Coran est un livre d’une longueur assez considérable, soit environ le tiers de la Bible. Ce livre comporte 114 chapitres appelés “sourates” (soura : texte écrit ou révélation). Les sourates se divisent elles-mêmes en versets appelés “Aya” (prodiges, signes). Les sourates sont d’une longueur très inégales : la plus longue (coran 2 : sourate Al Baqara) comprend 286 versets, alors que la plus courte (coran 110) n’en comprend que trois.
En terme de contenu, le Coran est la consignation écrite des révélations transmises par “Muhammad” (Messager de Dieu) tout au long de sa mission de Prophète.
Pour les musulmans (notamment les croyants), le Coran est, mot à mot, la parole de Dieu (Tout Puissant) lui-même, telle qu’elle fut communiquée au Prophète en langue arabe par l’intermédiaire d’un ange.

De la Révélation au Livre

Les versets du Coran étaient communiqués à Muhammad alors qu’il se trouvait dans une sorte de transe, d’inspiration ; dans cet état, le Prophète était coupé du monde extérieur, le fonctionnement de ses sens était comme suspendu et remplacé par des phénomènes auditifs et visuels. L’impact du message se traduisait par des frissons, des sueurs, des cris rauques, des gémissements, des douleurs ; le Prophète s’enveloppait parfois de son manteau, se couvrait le visage.
Certaines révélations s’accompagnaient de visions (jeune homme, ange) et de perceptions auditives : bruit métallique, bourdonnements d’abeilles, tintement de cloches…
Pour l’entourage du Prophète, ces faits dénotaient une invasion du divin, alors que ses ennemis y voyaient des signes de possession, assimilables à l’inspiration du devin ou du poète. Mais pour Muhammad comme pour ses proches, ces faits étaient secondaires.
Le plus important, était ce que le Prophète entendait, ce qui faisait l’objet de la communication : les mots arabes venant d’Allah, prononcés par la voix d’un ange ou d’un esprit qui parlait au nom de Dieu.

Revenu à son état normal, le Prophète se souvenait de ces paroles, qu’il pouvait et devait communiquer selon le commandement fréquemment donnée dans le Coran : “…Qoul…” (…Dits…). Le Prophète récitait alors les versets en style direct. Dans le Coran, c’est toujours Allah qui parle, utilisant généralement le pluriel de majesté “nous”.
Dans leur rythme et leurs assonances, les versets révélés se distinguaient de l’arabe parlé communément. Pour Muhammad, il était clair que les paroles reçues en état de révélation, qu’il transmettait ensuite au nom d’Allah, étaient différentes de celles dont il faisait usage à titre personnel. Cette distinction était établie par le Coran lui-même (coran 75 : 16-19).

Le jeûne de Ramadan selon le Coran

Le Ramadan commence le dimanche 5 mai (2019-1440). Ce jeûne commémore la révélation du Coran au Prophète Muhammad (Messager de Dieu) (coran 2, 185).
Le Ramadan (9e mois du calendrier musulman) fait partie des cinq piliers de l’Islam (la prière, donner la zakat (soutien aux pauvres), le pèlerinage de La Mecque, la profession de foi), les prescriptions qui incombent impérativement aux musulmans (notamment les croyants). Il est considéré comme obligatoire au même titre que le pèlerinage, l’aumône, la prière et la profession de foi. La période de jeûne (9e mois) commence au début de la nouvelle lune, et s’achève (Aid Al Fitr) au début du cycle lunaire suivant.

Agent et chasseur immobilier, deux professions différentes

Agent et chasseur immobilier, deux professions différentes

Fév 26, 2019

 

Tout juste débarqué des États-Unis, le concept de chasse immobilière, a commencé à se développer en France ces dernières années. Toutefois, plusieurs confondent encore entre le chasseur de bien et l’agent immobilier. Alors qu’entre les deux métiers, il existe des différences au niveau juridique, mais aussi au niveau de leur mission respective, formations et obligations.

Déférences entre les deux métiers

Alors que le chasseur immobilier ne se préoccupe que des intérêts de l’acquéreur, l’agent immobilier est exclusivement au service du vendeur ou du bailleur. En effet, la mission principale d’un agent immobilier est d’obtenir des mandats de vente ou de location. Ses clients sont essentiellement les vendeurs, l’agent immobilier assure la gestion et la mise en vente ou en location de leur bien immobilier.
Après avoir évalué le bien immobilier, il diffuse tous les détails et informations le concernant en publiant des annonces notamment via web. Si l’agent immobilier est contacté par un acheteur pour rechercher bien, il essaiera de puiser son portefeuille de biens. Contrairement à l’agent immobilier, le chasseur de bien n’a rien à vendre sa mission principale est de rechercher le bien idéal qui convient à son client. En effet, un chasseur immobilier comme Homelike Home, qui est le leader de la chasse immobilière dans la région parisienne, accompagne son client de la définition de son besoin jusqu’à la signature définitive du contrat d’achat, en veillant sur les intérêts de l’acquéreur.

Les autres missions de l’agent immobilier

Un agent immobilier pourrait être amené à rédiger l’avant contrat, mais aussi de vérifier tous les renseignements qui portent sur le titre de propriété, la description du logement… etc, ainsi que d’assister le vendeur dans la recherche d’autres informations comme les certificats d’urbanisme. En outre, l’agent immobilier peut être administrateur de biens en se chargeant de la gestion des biens comme l’entretien, les loyers, et les charges… etc.
Afin de devenir agent immobilier, il faut avoir une excellente connaissance du marché immobilier, mais aussi des connaissances commerciales, juridiques et techniques, tout en ayant une grande aisance relationnelle.

Deux métiers, deux types de clientèles

Certes, le chasseur immobilier et l’agent immobilier sont deux métiers distincts, toutefois, les deux professions se complètent. Si le chasseur immobilier comme Homelike Home, apporte l’aide nécessaire pour l’acheteur afin de trouver le bien qui convient à ses envies, l’agent immobilier, possède un portefeuille de biens immobiliers afin de les vendre ou de les louer.
L’un ayant un mandat de recherche et l’autre un mandat de vente, néanmoins, ce dernier peut signer un mandat de recherche avec un chercheur de bien. Mais, il est plutôt recommandé d’avoir recours à un chasseur de bien.

Optez pour une société de gestion immobilière ou un investissement locatif

Optez pour une société de gestion immobilière ou un investissement locatif

Jan 3, 2019

L’immobilier a toujours été le secteur favori des investisseurs français sur le long terme. En effet, les français pour préparer leur retraite ou pour assurer la succession de leur patrimoine à leur descendance, ils trouvent que l’immobilier est l’un des excellents choix. Certes, c’est l’un des placements les plus rentables tout en prenant le minimum de risques, toutefois un investisseur dans le secteur de l’immobilier à la possibilité d’investir soit directement dans un bien locatif soit en passant par des sociétés de gestion. Afin de faire le bon choix l’investisseur doit avant tout prendre en compte trois principaux facteurs : la situation financière, l’état matrimonial et ses objectifs.

Qu’est-ce qu’une société civile de placement immobilier ?

Selon Alexis François, le responsable de l’investissement dans l’immobilier au niveau de la société de gestion A Plus Finance, les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier sont des sociétés de placements collectifs dans le secteur immobilier. Ce type de société fait généralement appel à des sociétés de gestion afin de gérer et entretenir ses biens. Ils investissent dans l’immobilier du bureau, les murs de magasins, la santé, mais aussi dans le tourisme.
Les sociétés civiles de placement immobilier permettent à tous investisseurs de faire différents placements en immobilier. Ce qui n’est pas le cas dans les investissements immobiliers classiques qui requirent un grand fonds pour acheter un bien et de le mettre en location. En effet, investir dans des sociétés civiles de placement immobilier revient à payer une toute petite somme.

Les avantages réels des sociétés de gestion immobilière

Les sociétés de gestion immobilière telles que A Plus Finance, sont devenus la nouvelle norme en matière de vente et d’achat, mais aussi de gestion des différents biens immobiliers. En effet, ce type de société possède un statut juridique, et il est agréé et contrôlé par l’autorité des marchés financiers. Donc tout investisseur sur le long terme qui désire faire des profits sans trop assurer le suivi de son investissement, peut opter pour ce type de placement.
En France, il existe un grand nombre de ces sociétés qui assurent la gestion des biens immobilières dans différentes zones. Ce qui est intéressant, c’est qu’à travers les sociétés civiles de placement immobilier, l’investisseur peut investir son argent, afin de devenir associés de la SCPI, quelle que soit la somme investie. Ainsi, l’investisseur peut disposer d’actions tout en profitant de tous les avantages. Parmi les avantages qu’offre ce type de société, on peut citer, l’assurance de percevoir chaque trimestre une somme. En effet, l’investisseur ne confrontera plus jamais des problèmes qui sont liés au non-paiement des loyers.

Investir dans la cinématographie est l’un des meilleurs placements

Investir dans la cinématographie est l’un des meilleurs placements

Déc 3, 2018

Le CNC, le centre national du cinéma et de l’image animée, a lancé le 30 octobre dernier toute une compagne de sensibilisation afin d’encourager les investisseurs à investir dans des sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel SOFICA. En effet, chaque investisseur particulier a la possibilité d’investir dans 12 sofica, tout en profitant d’une réduction d’impôt allant de 30 % jusqu’à 48 %.

Qu’est-ce qu’un SOFICA ?

Les sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, comme A Plus Image 8 qui est une filiale de la société de gestion A Plus Finance, sont des fonds qui ont pour mission de soutenir, à un certain pourcentage du capital collecté, les productions cinématographique et audiovisuelles français.
En 2018, 12 sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel ont participé à la collecte de plus de 60 millions d’euros auprès d’investisseurs particuliers.
Ces sociétés d’investissement ont participé ainsi au financement de plusieurs films français comme « En Liberté », « Climax » ou aussi « Grâce à Dieux » qui a été financé essentiellement par la filiale SOFICA de A Plus Finance, et qui est en compétition pour l’Ours d’or durant la Berlinale de 2019.

Bénéficiez d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 48 %

En souscrivant dans une des 12 Sociétés de financement de l’industrie cinématographique de l’audiovisuel, les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 48 % des sommes investies, variant selon les investissements réalisés par l’entreprise de SOFICA. Donc pour que les investisseurs particuliers puissent profiter d’une meilleure réduction d’impôt (qui est de 48 %), il faut que l’entreprise consacre plus de 10 % de leur épargne au développement de séries audiovisuelles, mais aussi au financement de l’exportation.
Néanmoins, afin de profiter de cet avantage fiscal, il faut que l’argent investi par les particuliers dans une Sofica, reste bloqué entre 5 à 7 ans, qui est généralement la durée de vie d’une SOFICA. Les investisseurs ont très peu de chance de retrouver à la fin de vie d’une SOFICA, l’intégralité de la somme investie. En effet, le seul avantage d’investir dans une Sofica ne tient qu’au bénéfice fiscal qu’il offre.

Comment fonctionnent les SOFICA ?

Ce type de placement s’inscrit dans un plan de fonctionnement bien précis. Généralement, les particuliers investissent dans ce genre de placement afin de profiter de la possibilité de réduction d’impôt qu’offrent les SOFICA.
Il est important à savoir que les SOFICA sont gérées et agrées par le CNC, ainsi que par le ministère du Budget. En outre, toute production cinématographique que les SOFICA soutiennent est soumise à une législation bien précise.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services