Le blog du Mouvement RLC

Les élections municipales 2020 : le maire sortant remercie les villefranchois

Les élections municipales 2020 : le maire sortant remercie les villefranchois

Mar 10, 2020

Malgré que la loi interdit aux maires sortants d’évoquer leur bilan ou leur programme durant les cérémonies des vœux surtout au niveau des périodes électorale, néanmoins, elle n’interdit pas les encouragements et les remerciements. En effet, sous le chapiteau de la citadelle de Villfranche-sur-Mer où s’est rassemblé une partie des citoyens, que le maire sortant Christophe Trojani a décidé de remercier son équipe à la mairie.

Les remerciements du maire de Villefranche-sur-Mer

Alors que le maire sortant Christophe Trojani, est en pleine compagne municipale afin de briguer un nouveau mandat, le maire sortant a préféré exprimer sa gratitude à sa famille ainsi qu’à ses colistiers et aux personnels municipal pour leur engagement au travail au cours de ces 6 dernières années.

Il a aussi tenu à remercier les associations pour leur travail exemplaire au niveau territorial. Christophe a tenu à encourager la poursuite de la valorisation du patrimoine au niveau de la commune, des travaux qui n’ont pas pu commencer durant ces 6 ans.

En effet, plusieurs villefranchois ont critiqué les dizaines de projets promis par le maire lors des municipales de 2014, mais après 6 ans, ils n’ont pas vu le jour. Comme c’est le cas du projet du fameux centre de Thalasso thérapie, dont le maire est visé dans une enquête portant sur le délit de faux en écriture et de favoritisme dans le cadre de l’appel d’offres du complexe.

L’affaire du centre de Thalassothérapie de Villefranche-sur-Mer

Selon le conseiller de l’opposition et candidat pour les prochaines municipales, Jean-Pierre Mangiapan, à l’origine du blocage du projet du complexe tant attendu, le terrain sous évalué par l’équipe de Christophe Trojani. En effet, France Domaines avait estimé le terrain du centre de Thalassothérapie à prés de 15 millions d’euros. Or, Accord Hôtel, qui est l’un des candidats retenus dans l’appel d’offres, a prévenu le maire de la commune, en 2016 que la typologie et le prix du terrain choisi peuvent menacer la rentabilité du projet. En effet, d’après le groupe hôtelier le terrain ne permet la construction que de 7 400 mètres par conséquent, il propose seulement 10.5 millions d’euros. Alors que Relais Thalasso a proposé un projet s’étalant sur 8 800 de mètres carré pour 9 millions d’euros. Et c’est le deuxième groupe qui emporte le projet. Christophe Trojani est accusé de favoritisme vis-à-vis à Relais Thalasso.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services