Le blog du Mouvement RLC

Jean-Louis Bruguière est insatisfait de l’approche politique générale, contre le terrorisme

Jean-Louis Bruguière est insatisfait de l’approche politique générale, contre le terrorisme

Jan 5, 2017

Le terrorisme est un véritable problème, et tous les pays sont appelés à présenter une stratégie efficace pour lutter contre ce phénomène. Six mois, nous séparent des élections présidentielles et le juge antiterroriste, Jean-Louis Bruguière a exprimé ses inquiétudes, sur les plateaux de LCI, par rapport aux traitement politique du terrorisme.

« Une véritable position stratégique »

L’ancien juge, qui a présenté son soutien à l’ancien président de la république Nicols Sarkozy, Jean-Louis Bruguière a exprimé sa déception, à l’égard des propositions présentées par les candidats de la droite, pour lutter contre le terrorisme. Lors de son passage dans « l’invité politique », la quotidienne matinale présentée par Audrey Crespo-Mara, l’ex juge a déclaré qu’il manque « une véritable position stratégique », pour approcher un sujet aussi critique que le terrorisme. « J’attends de voir des propositions cohérentes, concrètes sur le terrorisme » explique-t-il à Audrey Crespo-Mara.

L’ancien magistrat spécialisé dans l’anti-terrorisme, a indiqué que « la lutte contre le terrorisme, c’est un ensemble de dispositifs judiciaires. (…) Un ensemble cohérent, avec des stratégies, qui peut permettre d’être efficace. Il faut des hommes de qualité, des hommes compétents, c’est incontestable ! ». L’expert sur le sujet du terrorisme, Jean-Louis Bruguière, indique également que la réflexion politique sur cette affaire critique, manque « de profondeur historique ».

En France, l’approche appliquée reste dans « l’immédiateté », sans revenir vers « ce qui a été conceptualisés dans les années 1980 ».  Il trouve également qu’il y’a « un décalage entre la perception de la menace et la réalité », comme ce fut le cas pour les Etats-Unis, avant les attaques terroristes du 11 septembre. L’ex-juge anti-terrorisme, Jean-Louis Bruguière, précise que c’est le recueil des renseignements sur terrain, « à un stage très précoce » et la remontée et l’analyse du renseignement, qui permettront de renforcer la stratégie anti-terrorisme.

« Je reste sur ma faim et j’attends une réflexion stratégique cohérente » a déclaré le juge, par rapport, aux stratégies proposées par les candidats, à la Primaire de droite.

 

Ses inquiétudes par rapport à l’approche de Donald Trump 

La journaliste de 49 ans, Audrey Crespo-Mara, a invité le juge à donner son avis, sur la stratégie anti-terroriste, présenté par Donald Trump, le nouveau président américain. Lors de sa campagne électorale, Donald trump, a proposé des approches radicales pour traiter la menace du terrorisme. Il a expliqué que c’est en contrôlant l’immigration, que son pays pourra se protéger contre ce risque. Selon Jean-Louis Bruguière, « Tout cela est de la posture et c’est inquiétant. J’attends de voir. ».

 

 

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services