Le blog du Mouvement RLC

Election présidentielle 2017

Election présidentielle 2017

Déc 30, 2017

 

 L’exposition médiatique dans les élections :

La majorité des candidats, profitent de l’exposition médiatique de la présidentielle pour se faire connaître.

Ils ne sont pas tous issus du monde politique.

Emmanuel Macron, a réussi à se faire remarquer, grâce à son exposition médiatique.

Son conseiller Mathieu Laine, a su comment jouer sur ce point, qui est très important.

Macron a décidé de renforcer son équipe de communication, et ce chroniqueur politique va être son porte-parole.

Sa propre mission sera de relayer la parole publique de l’Elysée et utiliser le compte Twitter de la présidence.

Son dernier tweet était publié le 13 octobre “Passionnant déjeuner avec Hernando de Soto et Emmanuel Macron pour parler de pauvreté, du terrorisme et de l’amour de la liberté”.

Ce dernier, est un éditorialiste aux magazines “Challenges” et “le point”.

En nommant Mathieu Laine, Macron espère nominaliser ses relations avec les médias et également, avec les journalistes.

 

  Quel candidat a dépensé le plus pendant la campagne présidentielle 2017 ?

Les plus dépensiers ne sont pas forcément ceux qui ont eu les meilleurs résultats.

Mélenchon a mis presque tout son paquet sur ses meetings, il a dépensé 20 000 millions d’euros.

Ensuite, on trouve Hamon Benoît qui a dépensé 22 500 millions d’euros, et Emmanuel Macron 15 000 millions d’euros.

Jean Lassalle, le petit candidat économe, avec seulement, 10 000 millions d’euros de dépenses.

L’écart se creuse ensuite, avec les autres candidats.

Enfin, viennent, les candidats d’extrême gauche : Philippe Poutou, avec 800 000 euros de dépenses, et Nathalie Arthaud, qui a dépensé seulement, 500 000 euros pour sa campagne.

 

  La presse a-t-elle trop d’influence dans la campagne présidentielle ?

Il est naturel, que la presse joue un rôle dans les campagnes présidentielles.

L’internet et les réseaux sociaux, également, jouent un rôle primordial et important, ils servent à contourner les médias traditionnels pour toucher directement les électeurs.

Ces deux derniers, sont la deuxième source d’information.

C’est un nouveau mode de communication, la preuve, les candidats sont de plus en plus présents sur Facebook, YouTube, et Twitter.

Les réseaux sociaux nous donnent des idées sur l’actualité politique, culturelle, internationale, économiques…

Le média exerce un pouvoir direct de persuasion, par ses effets cognitifs (par l’information sur l’environnement lointain de l’électeur), ses effets d’amorçage (il structure le débat politique), et ses effets de cadrage (interprète les problèmes sociaux).

Mais, la télévision exerce une faible influence sur les comportements politiques.

 

  De forts écarts d’un média à l’autre :

La preuve à travers ces exemples !

– Benoît Hamon : 15 % de temps d’antenne sur LCI, 20 % sur RTL, mais, 17 sur TF1.

– Emmanuel Macron : 20 % sur LCI, et 15 % sur BFMTV.

– François Fillon : 40 % sur BFMTV, et 24 % pour TF1.

– Jean-Luc Mélenchon : 14 % de temps d’antenne sur France Inter, et seulement, 5 % sur TF1.

– Nicolas Dupont-Aignan : 2 % sur RTL, et 5 % sur BFMTV.

La confiance dans les médias traditionnels s’efface au profit du web !

Dans les élections présidentielles 2017, le digital a joué un rôle majeur dans le choix du président.

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services