Le blog du Mouvement RLC

Les conseils afin d’investir dans une PME comme un professionnel

Les conseils afin d’investir dans une PME comme un professionnel

Mai 17, 2019

Il n’y a pas que CAC 40 qui présente une belle opportunité d’investissement, les PME aussi constitue un bon placement, tout en garantissant en plus la possibilité d’être éligibles pour les dispositifs défiscalisant. Afin de pouvoir choisir dans quelle petite ou moyenne entreprise, il est intéressant d’investir, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Grâce aux conseils de Niels Court Payen, le président et cofondateur de la société de gestion A Plus Finance, vous saurez tout ce qu’il faut pour réussir votre nvestissement dans les PME.

Comment bien choisir une PME dans laquelle investir ?

Selon l’avis du président de la société de gestion, il est important de vous assurer de l’accès aux données financières d’une PME. En effet, afin d’investir sereinement dans des entreprises, l’accès à l’information est très important. D’ailleurs, l’opacité de certaines PME constitue un gros frein sur ce type d’investissement. Afin d’avoir une idée sur la véritable situation d’une PME, l’investisseur doit avoir à sa disposition un certain nombre d’éléments financiers. Il est important de savoir que plusieurs types d’informations concernant la PME existent, comme les éléments financiers des derniers exercices tels que les comptes de résultat, le bilan et les annexes, ainsi que les rapports du dirigeant dans lesquels ils expliquent les résultats annuels ou semestriels de la PME. En outre, l’investisseur doit aussi avoir une note explicative des modalités de l’augmentation du capitale de la PME, ainsi que la nature des titres.

Analysez la couverture médiatique d’une PME

Il est est primordial pour une entreprise d’avoir accès à une couverture médiatique de bonne qualité afin de faire parler d’elle et d’expliquer sa valeur ajoutée. En effet, un bon développement d’une entreprise passe nécessairement, par une bonne couverture médiatique. L’investisseur doit vérifier si le dirigeant veille à faire des interviews et de la communication sur différents types de médias.
Selon le président et co-fondateur de la société de gestion indépendante A Plus Finance, il est important de choisir un dirigeant de PME qui respecte ces actionnaires. En effet, le respect de l’actionnaire nécessite une communication régulière à son intention. Le dirigeant, est tenu à informer les actionnaires de chaque signature de grand contrat, de ses passages dans les médias, ainsi que de tous ses choix stratégiques.
C’est déconseillé qu’un dirigeant soit opaque avec ses actionnaires en optant à masquer la réalité de la situation financière et économique de sa PME.
Enfin, pour investir avec succès dans une entreprise, il est important que l’investisseur exige un vrai projet de croissance.

Chasseur immobilier : particularité de cet expert en recherche immobilière

Chasseur immobilier : particularité de cet expert en recherche immobilière

Mar 27, 2019

Contrairement aux agents immobiliers, un chasseur d’appartement assure le rôle de recherche de bien qui répond aux attentes des futurs acquéreurs, toutefois, son travail ne s’arrête pas là. En effet, un chasseur d’appartement se doit aussi de participer dans la négociation de l’acquisition, afin de défendre au mieux les intérêts de l’acheteur tout en sécurisant le bien grâce à l’identification d’éventuels problèmes se trouvant dans ce dernier. Plus loin, certains chasseurs de bien comme Homelike Home, l’un des leaders de la chasse immobilière dans la région parisienne, proposent à leur client des services de décorateur d’intérieur, mais aussi ils se chargent de certains travaux, afin de satisfaire tous les envies de leurs clients.

Un chasseur de bien, un vrai technicien de l’immobilier

Afin d’assurer un bon service à leur clientèle, les chasseurs de bien doivent impérativement avoir des connaissances multiples en immobilier. En outre, il doit être capable d’estimer avec précision la valeur des différents biens immobiliers, mais aussi d’avoir une grande capacité de négociation et d’analyser techniquement les biens, ainsi que d’effectuer une bonne étude des documents obligatoires à la transaction comme les charges, les diagnostics, Pré-état…
Ils doivent aussi avoir connaissance, des tendances du marché immobilier dans son ensemble, ainsi que le secteur de la recherche des biens.

L’exclusivité de la recherche pour un chasseur immobilier

Il est important de savoir, qu’un chasseur immobilier n’acceptera que l’exclusivité de la recherche d’un bien. Cette situation est très souvent considérée par l’acheteur comme un facteur bloquant la signature du mandat. Toutefois, il faut savoir qu’un chasseur immobilier sérieux ne recherche que 3 à 4 biens en même temps. Le chasseur doit par conséquent mener sa recherche du bien jusqu’au bout pour qu’il soit payé comme, c’est mentionné dans la loi Hoguet, ainsi qu’au niveau de la charte de déontologie de la fédération nationale des chasseurs immobiliers. La FNCI, c’est la première fédération créée par Homelike Home, le chasseur immobilier qui assure la recherche des biens sur Paris, Bordeaux et Londres. Cette fédération regroupent tous les chasseurs immobiliers de France garantissant les intérêts de l’acquéreur.
Donc un chasseur immobilier n’est rémunéré que s’il trouve le bien idéal de son client. C’est pour cette raison que le risque est assez élevé pour les chasseurs de bien. Par conséquent seule l’exclusivité de la recherche permet au chasseur immobilier Paris de réduire le risque, tout en lui permettant de se concentrer sur sa recherche.

Honoraires et critères de sélection

Tout comme les agents immobiliers, les chasseurs de biens appliquent des honoraires qui varient selon le prix du bien acquis. Généralement, durant la première rencontre avec le futur acquéreur, le chasseur sera en mesure de lui dire si le budget que l’acheteur proposent, intégrant ses honoraires, pourra trouver ou pas le bien idéal. Le chasseur épargnera à l’acheteur les recherches interminables sur le web, ainsi que les visites inutiles. En outre, il sécurisera la vente, tout en participant dans la négociation afin d’assurer au mieux les intérêts de l’acheteur.

Agent et chasseur immobilier, deux professions différentes

Agent et chasseur immobilier, deux professions différentes

Fév 26, 2019

 

Tout juste débarqué des États-Unis, le concept de chasse immobilière, a commencé à se développer en France ces dernières années. Toutefois, plusieurs confondent encore entre le chasseur de bien et l’agent immobilier. Alors qu’entre les deux métiers, il existe des différences au niveau juridique, mais aussi au niveau de leur mission respective, formations et obligations.

Déférences entre les deux métiers

Alors que le chasseur immobilier ne se préoccupe que des intérêts de l’acquéreur, l’agent immobilier est exclusivement au service du vendeur ou du bailleur. En effet, la mission principale d’un agent immobilier est d’obtenir des mandats de vente ou de location. Ses clients sont essentiellement les vendeurs, l’agent immobilier assure la gestion et la mise en vente ou en location de leur bien immobilier.
Après avoir évalué le bien immobilier, il diffuse tous les détails et informations le concernant en publiant des annonces notamment via web. Si l’agent immobilier est contacté par un acheteur pour rechercher bien, il essaiera de puiser son portefeuille de biens. Contrairement à l’agent immobilier, le chasseur de bien n’a rien à vendre sa mission principale est de rechercher le bien idéal qui convient à son client. En effet, un chasseur immobilier comme Homelike Home, qui est le leader de la chasse immobilière dans la région parisienne, accompagne son client de la définition de son besoin jusqu’à la signature définitive du contrat d’achat, en veillant sur les intérêts de l’acquéreur.

Les autres missions de l’agent immobilier

Un agent immobilier pourrait être amené à rédiger l’avant contrat, mais aussi de vérifier tous les renseignements qui portent sur le titre de propriété, la description du logement… etc, ainsi que d’assister le vendeur dans la recherche d’autres informations comme les certificats d’urbanisme. En outre, l’agent immobilier peut être administrateur de biens en se chargeant de la gestion des biens comme l’entretien, les loyers, et les charges… etc.
Afin de devenir agent immobilier, il faut avoir une excellente connaissance du marché immobilier, mais aussi des connaissances commerciales, juridiques et techniques, tout en ayant une grande aisance relationnelle.

Deux métiers, deux types de clientèles

Certes, le chasseur immobilier et l’agent immobilier sont deux métiers distincts, toutefois, les deux professions se complètent. Si le chasseur immobilier comme Homelike Home, apporte l’aide nécessaire pour l’acheteur afin de trouver le bien qui convient à ses envies, l’agent immobilier, possède un portefeuille de biens immobiliers afin de les vendre ou de les louer.
L’un ayant un mandat de recherche et l’autre un mandat de vente, néanmoins, ce dernier peut signer un mandat de recherche avec un chercheur de bien. Mais, il est plutôt recommandé d’avoir recours à un chasseur de bien.

Optez pour une société de gestion immobilière ou un investissement locatif

Optez pour une société de gestion immobilière ou un investissement locatif

Jan 3, 2019

L’immobilier a toujours été le secteur favori des investisseurs français sur le long terme. En effet, les français pour préparer leur retraite ou pour assurer la succession de leur patrimoine à leur descendance, ils trouvent que l’immobilier est l’un des excellents choix. Certes, c’est l’un des placements les plus rentables tout en prenant le minimum de risques, toutefois un investisseur dans le secteur de l’immobilier à la possibilité d’investir soit directement dans un bien locatif soit en passant par des sociétés de gestion. Afin de faire le bon choix l’investisseur doit avant tout prendre en compte trois principaux facteurs : la situation financière, l’état matrimonial et ses objectifs.

Qu’est-ce qu’une société civile de placement immobilier ?

Selon Alexis François, le responsable de l’investissement dans l’immobilier au niveau de la société de gestion A Plus Finance, les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier sont des sociétés de placements collectifs dans le secteur immobilier. Ce type de société fait généralement appel à des sociétés de gestion afin de gérer et entretenir ses biens. Ils investissent dans l’immobilier du bureau, les murs de magasins, la santé, mais aussi dans le tourisme.
Les sociétés civiles de placement immobilier permettent à tous investisseurs de faire différents placements en immobilier. Ce qui n’est pas le cas dans les investissements immobiliers classiques qui requirent un grand fonds pour acheter un bien et de le mettre en location. En effet, investir dans des sociétés civiles de placement immobilier revient à payer une toute petite somme.

Les avantages réels des sociétés de gestion immobilière

Les sociétés de gestion immobilière telles que A Plus Finance, sont devenus la nouvelle norme en matière de vente et d’achat, mais aussi de gestion des différents biens immobiliers. En effet, ce type de société possède un statut juridique, et il est agréé et contrôlé par l’autorité des marchés financiers. Donc tout investisseur sur le long terme qui désire faire des profits sans trop assurer le suivi de son investissement, peut opter pour ce type de placement.
En France, il existe un grand nombre de ces sociétés qui assurent la gestion des biens immobilières dans différentes zones. Ce qui est intéressant, c’est qu’à travers les sociétés civiles de placement immobilier, l’investisseur peut investir son argent, afin de devenir associés de la SCPI, quelle que soit la somme investie. Ainsi, l’investisseur peut disposer d’actions tout en profitant de tous les avantages. Parmi les avantages qu’offre ce type de société, on peut citer, l’assurance de percevoir chaque trimestre une somme. En effet, l’investisseur ne confrontera plus jamais des problèmes qui sont liés au non-paiement des loyers.

Investir dans la cinématographie est l’un des meilleurs placements

Investir dans la cinématographie est l’un des meilleurs placements

Déc 3, 2018

Le CNC, le centre national du cinéma et de l’image animée, a lancé le 30 octobre dernier toute une compagne de sensibilisation afin d’encourager les investisseurs à investir dans des sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel SOFICA. En effet, chaque investisseur particulier a la possibilité d’investir dans 12 sofica, tout en profitant d’une réduction d’impôt allant de 30 % jusqu’à 48 %.

Qu’est-ce qu’un SOFICA ?

Les sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, comme A Plus Image 8 qui est une filiale de la société de gestion A Plus Finance, sont des fonds qui ont pour mission de soutenir, à un certain pourcentage du capital collecté, les productions cinématographique et audiovisuelles français.
En 2018, 12 sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel ont participé à la collecte de plus de 60 millions d’euros auprès d’investisseurs particuliers.
Ces sociétés d’investissement ont participé ainsi au financement de plusieurs films français comme « En Liberté », « Climax » ou aussi « Grâce à Dieux » qui a été financé essentiellement par la filiale SOFICA de A Plus Finance, et qui est en compétition pour l’Ours d’or durant la Berlinale de 2019.

Bénéficiez d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 48 %

En souscrivant dans une des 12 Sociétés de financement de l’industrie cinématographique de l’audiovisuel, les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 48 % des sommes investies, variant selon les investissements réalisés par l’entreprise de SOFICA. Donc pour que les investisseurs particuliers puissent profiter d’une meilleure réduction d’impôt (qui est de 48 %), il faut que l’entreprise consacre plus de 10 % de leur épargne au développement de séries audiovisuelles, mais aussi au financement de l’exportation.
Néanmoins, afin de profiter de cet avantage fiscal, il faut que l’argent investi par les particuliers dans une Sofica, reste bloqué entre 5 à 7 ans, qui est généralement la durée de vie d’une SOFICA. Les investisseurs ont très peu de chance de retrouver à la fin de vie d’une SOFICA, l’intégralité de la somme investie. En effet, le seul avantage d’investir dans une Sofica ne tient qu’au bénéfice fiscal qu’il offre.

Comment fonctionnent les SOFICA ?

Ce type de placement s’inscrit dans un plan de fonctionnement bien précis. Généralement, les particuliers investissent dans ce genre de placement afin de profiter de la possibilité de réduction d’impôt qu’offrent les SOFICA.
Il est important à savoir que les SOFICA sont gérées et agrées par le CNC, ainsi que par le ministère du Budget. En outre, toute production cinématographique que les SOFICA soutiennent est soumise à une législation bien précise.

Le capital-investissement, un accélérateur du processus d’innovation

Le capital-investissement, un accélérateur du processus d’innovation

Sep 21, 2018

Qu’est-ce que le capital investissement ?

Au cours de sa croissance, une entreprise est amenée à développer de nouveaux produits ou services afin d’assurer sa viabilité et accroître ses activités. Cette phase de développement s’entend en termes de croissance interne via l’amélioration des outils de production ou via le lancement de nouvelles gammes de produits ou en termes de croissance externe via l’acquisition d’autres sociétés ou via l’ouverture sur d’autres marchés. Cette phase est la moins risquée puisque l’entreprise est considérée plus solide et viable. En effet, elle est déjà établie et a généralement déjà dépassé son point mort. Elle dispose également d’un historique comptable et d’un marché existant. De ce fait, l’obtention du financement externe d’un capital investisseur est plus aisément réalisable. De ce fait, en 2015, les entreprises en développement ont représenté la moitié du total des entreprises financées.

Le critère de sélection de l’investisseur dépend principalement du franchissement de certains seuils critiques (ou milestones) par l’entreprise. Ces seuils sont de deux natures au cours de cette étape de développement : financiers, comme par exemple les flux de profits, les résultats, les ventes, etc. ou commerciaux, comme part de marché. Le capital investisseur n’accepte de renouveler son apport de fonds que lorsque ces seuils préalablement fixés sont atteints et que l’entreprise dispose d’un important potentiel de croissance. Le dirigeant procède généralement à une augmentation du capital lorsqu’un CR lui accorde des fonds. Il peut également préférer d’autres moyens de paiement comme les obligations convertibles lorsqu’il s’agit d’un investissement en quasi-fonds propres.
A Plus Finance (une société de gestion de portefeuille) est l’un des acteurs les plus actifs du capital investissement en France. Elle est présente dans les métiers du financement des PME (petites et moyennes entreprises), de la multigestion, de l’immobilier et du cinéma. Ses actifs sous gestion dépassent 860 millions d’euros.

Le capital-transmission

Tout dirigeant peut, à un moment ou un autre, désirer sortir du capital de son entreprise et vendre sa participation à un successeur, les raisons de cette cession pouvant être causées par un conflit interne, la volonté de dégager une plus-value ou tout simplement par le départ à la retraite.
La transmission d’une entreprise revêt la forme soit d’une cession de l’entreprise ou d’une filiale à une autre société, soit d’une reprise par l’équipe managériale (buy-out) ou par un gérant externe (buy-in).
Le CR intervient à travers le mécanisme à effet de levier Leverage Buy Out (LBO) ou en créant une holding de reprise et en contractant un emprunt bancaire afin de financer son acquisition. Le remboursement de cette dette s’effectue à partir des cash flows générés par l’entreprise.
A Plus Finance investit dans l’économie réelle, depuis plus de cinq ans, à travers des actifs non cotées. Les pôles d’expertises développés au sein de cette société sont centrés sur les Fonds de Fonds, le Capital Transmission et l’Innovation.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services