Le blog du Mouvement RLC

Villefranche-sur-Mer se prépare aux municipales de 2020

Villefranche-sur-Mer se prépare aux municipales de 2020

Fév 19, 2020

Le conseiller de l’opposition Jean-Pierre Mangiapan a annoncé sa candidature pour les municipales de 2020, les villefranchois se retrouvent devant un match retour entre le l’ex-adjoint de maire et le maire sortant Christophe Trojani.
Les élections municipales de 2020 dans la commune de Villefranche-sur-Mer, s’annonce bien serrées entre les deux candidats favoris pour occuper le poste de mer de la commune.

Une élection municipale bien serrée

Au cours du mois de septembre dernier, le maire sortant de Villefranche-sur-Mer Christophe Trojani a officialisé sa candidature pour les municipales de 2020, mettant fin au suspense.
Se regroupant au niveau de la place Félix-Poullan, le maire sortant Christophe Trojani à profiter de la Saint-Michel, a affirmé son intention pour un deuxième mandant à la maire de Villefranche-sur-Mer, devant quelques villefranchois.

« Il reste beaucoup de projets à faire, et je serai heureux de partager avec vous l’aventure encore 5 ans à la maire. Certes, il est important que les villefranchois se décident pour qui ils vont voter les 15 et 22 mars. De ma part, tout comme le maire Xavier Beck et Roger Roux, nous n’allons pas laisser nos communes continuer leur développement sans nous » a affirmé Christophe Trojani à la place Félix Poullan.

Fin du suspense, même si le maire sortant avait déjà déclaré au cours de la même fête il y a un an son intention de se représenter encore une fois aux élections municipales de 2020. Refusant de faire un discours politique, afin d’annoncer sa candidature aux municipales de 2020, le maire sortant a tout de même avancé quelques arguments afin d’encourager les villefranchois à voter pour lui en déclarant « nous essayerons de faire tout le nécessaire afin de résoudre le problème de la rue obscure. Nous savons que les petits commerces souffrent, toutefois il y a des projets et des belles initiatives à mettre en place ensemble ».

Enfin, il a conclu son discours par « j’espère que je peux compter sur vous, parce que vous pouvez compter sur moi ».

Le candidat favori des municipales à Villefranche-sur-Mer

Jean-Pierre Mangiapan, candidat sous la liste « j’aime Villefranche », est l’un des candidats favori aux municipales. En effet, enfant de la commune un grand nombre de Villefranchois considéré le conseiller de l’opposition comme l’âme de la commune qui veille sur le bien et le développement de la Villefranche.
L’un des projets de l’ex-adjoint de Gérard Grosgogeat, est de redynamiser le centre ville de Villefranche et d’encourager la communication entre les différentes communes pour le bien de la région.

Pour enrayer le chômage en Afrique, Samuel Mathey propose l’auto-emploi

Pour enrayer le chômage en Afrique, Samuel Mathey propose l’auto-emploi

Nov 6, 2019

Durant le sommet de « l’Afrique au défi des offres de l’emploi en Afrique», l’économiste togolais, Samuel Mathey, a créé l’initiative d’entreprendre en Afrique à zéro franc. En effet, cette initiative permet de créer son activité avant de penser à trouver les financements qu’il faut.

Le discours de Samuel Mathey

L’économiste togolais, Samuel Mathey a expliqué durant la conférence à Abidjan, « une fois, j’ai fait la connaissance d’une dame, qui pensait que sa vie était bien finie à cause de son manque de ressources. Je lui ai expliqué qu’avec ses 10 000 francs CFA qu’il lui restait, elle pourrait imprimer des cartes de visite et de les distribuer à toutes les personnes qu’elle croise en disant qu’elle sait faire de très bons ragoûts pour les mariages, figurez-vous que la dame possède aujourd’hui deux restaurants à Abidjan, sans prêt bancaire ».

Le président de la Fafede, (la fondation africaine pour l’entreprenariat et le développement économique) et économiste de 50 ans, Samuel Mathey a créé l’initiative de l’entreprenariat à zéro franc. Il n’hésite pas de raconter un grand nombre d’expériences des gens qu’ils l’ont croisé en assurant ses discours par « votre seule arme pour réussir est votre créativité ».

Il est évident que son projet est assez ambitieux surtout au niveau du continent africain. Tout comme tous les pays africains notamment la RD Congo, Samuel Mathey veut mettre fin aux problèmes du manque des offres d’emploi en Tunisie engendrant un chômage endémique. D’après lui l’entreprenariat, ce qu’il appelle « l’auto-emploi », constitue la seule solution crédible afin d’éradiquer le chômage des jeunes, mais aussi l’autonomisation des femmes africaine.

L’initiative de Samuel Mathey

Un grand nombre des jeunes africains attendent toute leur vie une aide de l’État ou d’un ami afin de s’en sortir financièrement. C’est pour cette raison que l’économiste a dû prendre le problème à l’envers, il faut trouver sa passion et la valoriser afin de pouvoir commencer son projet avec les moyens du bord pour qu’après trouver des sources de financements.

Investissement : les meilleures solutions pour investir dans une PME

Investissement : les meilleures solutions pour investir dans une PME

Mai 28, 2019

Selon le président et le co-fondateur de la société de gestion indépendante A Plus Finance, afin de pouvoir participer dans la croissance économique locale, le Private equity reste la meilleure solution. Du fonds d’investissement à proximité ou FIP au fonds communs de placement dans l’innovation ou FCPR en passant par le FCPR fonds communs de placement à risque ou aussi le plan d’épargne en action dans les PME, il existe plusieurs formules d’investissement afin de permettre au contribuable de profiter des avantages fiscaux.
Grâce à l’intervention de Guillaume Pellery, le responsable des investissements chez la société de gestion A Plus Finance, vous saurez tous les détails sur les différentes formes de placement dans les PME.

Privilégier l’investissement dans les PME

Orienter l’épargne des français vers l’économie réelle dont les entreprises PME qui ont besoin de financement afin de se développer telle est la volonté du président Emmanuel Macron dés son accession au pouvoir.
En matière d’investissement, plusieurs mesures ont vu le jour dont l’assouplissement des fonctionnements du plan d’épargne en actions et du plan d’épargne en actions PME qui sont des placements plus ciblés sur les PME et les ETI.
Selon cette mesure, le retrait partiel des fonds devrait être possible à partir de cinq ans au lieu de huit comme c’est en usage actuellement, le tout sans entraîner la fermeture automatique du PEA.
En outre, deux autres changements ont été annoncés durant ces derniers mois comme le relèvement à plus de 220 000 euros le plafond de dépôt du plan d’épargne en actions PME contre les 75 000 euros actuel. Le tout avec un alignement avec le plafond du plan d’épargne en actions permettant ainsi un élargissement des investissements avec la possibilité d’introduire l’enveloppe plan d’épargne en actions PME dans les titres participatifs, ainsi que les parts de fonds professionnels de capital d’investissement. Il est important de mentionner qu’un seul plan d’épargne en action est autorisé par l’investisseur.

Les avantages de ce type de placement

Cette enveloppe dispose d’une fiscalité assez attractive. En effet, au bout de cinq ans, l’investisseur pourra récupérer les fonds investis avec les gains qui sont non imposables. Puisque la plus-value est seulement soumise qu’aux prélèvements sociaux 17.2 %. Pour tous investisseurs qui ne sont pas trop fans de bourse ou qui sont moins disponibles pour suivre l’évolution de ces actions, ils peuvent confier la gestion de leur PEA par un mandataire. Ce dernier pourra suivre l’évolution de ces placements au jour le jour.

Les conseils afin d’investir dans une PME comme un professionnel

Les conseils afin d’investir dans une PME comme un professionnel

Mai 17, 2019

Il n’y a pas que CAC 40 qui présente une belle opportunité d’investissement, les PME aussi constitue un bon placement, tout en garantissant en plus la possibilité d’être éligibles pour les dispositifs défiscalisant. Afin de pouvoir choisir dans quelle petite ou moyenne entreprise, il est intéressant d’investir, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Grâce aux conseils de Niels Court Payen, le président et cofondateur de la société de gestion A Plus Finance, vous saurez tout ce qu’il faut pour réussir votre nvestissement dans les PME.

Comment bien choisir une PME dans laquelle investir ?

Selon l’avis du président de la société de gestion, il est important de vous assurer de l’accès aux données financières d’une PME. En effet, afin d’investir sereinement dans des entreprises, l’accès à l’information est très important. D’ailleurs, l’opacité de certaines PME constitue un gros frein sur ce type d’investissement. Afin d’avoir une idée sur la véritable situation d’une PME, l’investisseur doit avoir à sa disposition un certain nombre d’éléments financiers. Il est important de savoir que plusieurs types d’informations concernant la PME existent, comme les éléments financiers des derniers exercices tels que les comptes de résultat, le bilan et les annexes, ainsi que les rapports du dirigeant dans lesquels ils expliquent les résultats annuels ou semestriels de la PME. En outre, l’investisseur doit aussi avoir une note explicative des modalités de l’augmentation du capitale de la PME, ainsi que la nature des titres.

Analysez la couverture médiatique d’une PME

Il est est primordial pour une entreprise d’avoir accès à une couverture médiatique de bonne qualité afin de faire parler d’elle et d’expliquer sa valeur ajoutée. En effet, un bon développement d’une entreprise passe nécessairement, par une bonne couverture médiatique. L’investisseur doit vérifier si le dirigeant veille à faire des interviews et de la communication sur différents types de médias.
Selon le président et co-fondateur de la société de gestion indépendante A Plus Finance, il est important de choisir un dirigeant de PME qui respecte ces actionnaires. En effet, le respect de l’actionnaire nécessite une communication régulière à son intention. Le dirigeant, est tenu à informer les actionnaires de chaque signature de grand contrat, de ses passages dans les médias, ainsi que de tous ses choix stratégiques.
C’est déconseillé qu’un dirigeant soit opaque avec ses actionnaires en optant à masquer la réalité de la situation financière et économique de sa PME.
Enfin, pour investir avec succès dans une entreprise, il est important que l’investisseur exige un vrai projet de croissance.

Chasseur immobilier : particularité de cet expert en recherche immobilière

Chasseur immobilier : particularité de cet expert en recherche immobilière

Mar 27, 2019

Contrairement aux agents immobiliers, un chasseur d’appartement assure le rôle de recherche de bien qui répond aux attentes des futurs acquéreurs, toutefois, son travail ne s’arrête pas là. En effet, un chasseur d’appartement se doit aussi de participer dans la négociation de l’acquisition, afin de défendre au mieux les intérêts de l’acheteur tout en sécurisant le bien grâce à l’identification d’éventuels problèmes se trouvant dans ce dernier. Plus loin, certains chasseurs de bien comme Homelike Home, l’un des leaders de la chasse immobilière dans la région parisienne, proposent à leur client des services de décorateur d’intérieur, mais aussi ils se chargent de certains travaux, afin de satisfaire tous les envies de leurs clients.

Un chasseur de bien, un vrai technicien de l’immobilier

Afin d’assurer un bon service à leur clientèle, les chasseurs de bien doivent impérativement avoir des connaissances multiples en immobilier. En outre, il doit être capable d’estimer avec précision la valeur des différents biens immobiliers, mais aussi d’avoir une grande capacité de négociation et d’analyser techniquement les biens, ainsi que d’effectuer une bonne étude des documents obligatoires à la transaction comme les charges, les diagnostics, Pré-état…
Ils doivent aussi avoir connaissance, des tendances du marché immobilier dans son ensemble, ainsi que le secteur de la recherche des biens.

L’exclusivité de la recherche pour un chasseur immobilier

Il est important de savoir, qu’un chasseur immobilier n’acceptera que l’exclusivité de la recherche d’un bien. Cette situation est très souvent considérée par l’acheteur comme un facteur bloquant la signature du mandat. Toutefois, il faut savoir qu’un chasseur immobilier sérieux ne recherche que 3 à 4 biens en même temps. Le chasseur doit par conséquent mener sa recherche du bien jusqu’au bout pour qu’il soit payé comme, c’est mentionné dans la loi Hoguet, ainsi qu’au niveau de la charte de déontologie de la fédération nationale des chasseurs immobiliers. La FNCI, c’est la première fédération créée par Homelike Home, le chasseur immobilier qui assure la recherche des biens sur Paris, Bordeaux et Londres. Cette fédération regroupent tous les chasseurs immobiliers de France garantissant les intérêts de l’acquéreur.
Donc un chasseur immobilier n’est rémunéré que s’il trouve le bien idéal de son client. C’est pour cette raison que le risque est assez élevé pour les chasseurs de bien. Par conséquent seule l’exclusivité de la recherche permet au chasseur immobilier Paris de réduire le risque, tout en lui permettant de se concentrer sur sa recherche.

Honoraires et critères de sélection

Tout comme les agents immobiliers, les chasseurs de biens appliquent des honoraires qui varient selon le prix du bien acquis. Généralement, durant la première rencontre avec le futur acquéreur, le chasseur sera en mesure de lui dire si le budget que l’acheteur proposent, intégrant ses honoraires, pourra trouver ou pas le bien idéal. Le chasseur épargnera à l’acheteur les recherches interminables sur le web, ainsi que les visites inutiles. En outre, il sécurisera la vente, tout en participant dans la négociation afin d’assurer au mieux les intérêts de l’acheteur.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services